vendredi 17 février 2017

[Tuto] Ceci n'est pas un kimono





Après de nombreuses remarque du z'homme sur ma robe de chambre très peu esthétique, j'ai décidé de me faire une robe de chambre et je suis partie à la recherche d'idées. En tant qu'amatrice de manga, j'ai toujours aimé les kimono, alors je me suis dit pourquoi pas ? Un seul bémol, un kimono ça n'a rien de pratique ... et une robe de chambre, à mon sens ça se doit d'être un minimum pratique et confortable.


Me voilà donc partie dans un nouveau projet, essayer d'adapter le kimono pour en faire une robe de chambre. Le rendre un peu plus pratique mais ne pas perdre l'esprit du vêtement. Il était hors de question pour moi de faire juste des manches en T (ce que j'ai beaucoup vu en faisant mes recherches).




Première étape : Les recherches 


N'ayant jamais été au japon et n'ayant jamais vu un vrai kimono, il a fallu faire quelques recherches sur internet. J'ai trouvé des images avec le descriptif en japonais ou sans descriptif, quelques explications disséminées par ci par là. Et puis j'ai enfin trouvé ça : http://upload.kisai.info/notice_kimono.pdf   (désolée je ne peux pas citer la source puisque je suis tombée dessus par hasard sur google et que je n'ai pas trouvé la dite source). Nous voilà donc partis sur quelque chose qui se rapproche plus du yukata !

La deuxième étape de la recherche, c'est le tissu ! Etant donné que je ne savais pas trop ou j'allais ... je ne souhaitais pas acheter autant de mettrage de tissu. J'ai donc commencé à fouiller dans ma réserve de draps récupérés. Et là est arrivé le tissu parfait ! Un tissu bleu à fleur que je n'aurais jamais pensé utiliser pour un vêtement mais qui collait parfaitement au thème. Quant à la ceinture, un pantalon en lin jaune moutarde s'est justement déchiré quand je mettais au point ce projet.


Deuxième étape : Le patron



Une fois ce guide trouvé, il fallait adapter. Je ne souhaitais pas avoir à mettre 2 ceintures, j'ai donc réduit la hauteur. Plutôt que de prendre pour étalon la hauteur totale, j'ai pris la hauteur à l'épaule (comme pour le kimono homme finalement). J'avais donc les mesures suivantes :
  • Hauteur de l'épaule à la cheville : 145 cm
  • Largeur de poignet à poignet : 128 cm

Pour améliorer le côté pratique, j'ai aussi apporté deux "améliorations". Premièrement j'ai voulu rajouter des passants pour la ceinture (ce qui n'a pas été fructueux). Deuxièmement je souhaitais faire un "Tasuki" c'est à dire une sorte de ruban pour attacher les manches et pouvoir faire le ménage ou autre activité sans être gêné ; je voulais aussi faire une poche pour le ranger.

Nous avons donc 1 "corps", 2 manches (en deux morceaux chacune), 1 col, 2 passants et une ceinture en 4 parties. Voici le "patron" en gros et le "plan de coupe" (en très gros) (en cm).



Troisième étape : La découpe


Quitte à prendre un tissu de récup, j'ai décidé d'essayer de profiter des coutures déjà faites. C'est pourquoi le bas du "corps" est posé sur le bord avec un ourlet déjà fait. Ensuite j'ai utilisé les astuces suivantes :
  • Pour le yukata :
    •  Sachant que je coupe dans un ancien drap et pour éviter des coutures qui ne me paraissent pas utiles, j'ai coupé le "corps" en un seul morceau.
    • J'ai à l'inverse décidé de découper chaque manche en 2 morceaux, ce qui rajoute des découpes et coutures, mais qui permet d'avoir le motif dans le bon sens des deux côtés.
  • Pour la ceinture : J'ai fait les mesures en fonction de ce que j'avais de disponible dans le pantalon. 
  • Pour le Tasuki : j'ai récupéré la ceinture du pantalon que j'ai rallongé grâce à la "taille" de celui-ci. Le rendu n'est pas parfait mais ce n'était pas l'objectif.
  • Pour la poche : j'ai récupéré la fermeture éclair du pantalon.


Quatrième étape : L'assemblage du yukata



1 - Les manches

Assembler le haut des manches endroit contre endroit, arrêter les bords. Attention au sens des motifs !

Dessiner l'arrondi en bas de la manche et assembler le bas et le côté extérieur jusqu'à 25 cm du haut. Couper le surplus (un peu plus fin dans le virage) arrêter les bords. Pour m'aider à repérer les moments de changement dans la couture je mets des doubles épingles, c'est plus visible quand on a le nez dans la machine.



Faire l'ourlet de l'ouverture extérieure : retourner sur 0.5 puis 0.5 cm,  épingler tout le bord puis coudre (la prochaine fois je compterai 2 cm de valeur de couture plus simple pour l'ourlet).




2 - Le corps

Faire une entaille au milieu haut du dos de 2 cm de hauteur sur 18 cm de largeur. Couper les 2 emmanchure sur 35 cm. (Sur le PDF donc je me suis servie, il est indiqué 23 cm, cependant après un premier essai j'ai du tout découdre parce que je trouvais que ça ne rendait pas bien du tout ! D'ailleurs sur la photo c'est à 23 cm.)



Épingler le dos et les devants aux épaules, tissu endroit contre endroit. Coudre les épaules à partir de l'emmanchure sur 23 cm (32 cm – 9 cm de col).


Faire également l'ourlet vertical sur 2 cm des 2 devants. Ainsi que l'ourlet du bas mais pour moi il était déjà fait.

3 - Assemblage des manches au corps et finition des manches

Épingler sur 2 fois 35 cm endroit contre endroit le corps et les manches. Pour cela mettre la manche à l'envers autour du corps à l'endroit. J'espère que c'est compréhensible sur la photo. Puis coudre à 1 cm.



J'ai ensuite choisi de refermer les manches pour pouvoir le cas échéant m'en servir de poche. Pour cela, retourner les manches par le trou des mains. Épingler endroit contre endroit puis coudre à 1 cm sur les 25 cm restant (60 cm – 35 cm d'emmanchure). Arrêter les bords.

4 - Assemblage du col

Repasser le col plié au milieu et les 4 côtés à 1cm (0,8cm sur le bord qui sera à l'intérieur pour être bien sûr que la deuxième couture prendra le tissu). Ensuite dessiner le rétrécissement qui permet d'avoir un col d'environ 5.5 cm en son milieu et 7.5 cm au bout (comme expliqué sur le pdf).

Épingler le col sur l'extérieur du kimono à 1 cm du bord de manière à arriver pile au bord du devant à 1 cm du bord du col.


Épingler les bouts de col endroit contre endroit, coudre à 1 cm. Couper le surplus de tissu au coin afin d'avoir un rendu propre et retourner. Ceci permet d'avoir un bout de col sans couture visible.



Découper le surplus de tissu du devant (si vous faites le patron mieux que moi, il n'y en aura pas besoin ;) ). Replier le col de manière à ne plus voir que l'endroit. Épingler le deuxième bord à l'intérieur du yukata (désolée la photo est carrément floue). Faire une couture visible à l'extérieur pile sur la couture invisible.



5 - Les passants

Pour les passants, rien de bien compliqué. Épingler bord long contre bord long, coudre à 1 cm. Retourner le tout à l'aide d'une épingle. Replier les 2 bouts non encore couse, puis les coudre. Pour finir, j'ai cousu le haut à 4 cm sous l'emmanchure.

6 - La ceinture

J'ai voulu la ceinture large, il fallait donc durcir le tissu. J'ai acheté du thermocollant tissé (conseil de la vendeuse pour que ça tienne mieux au lavage) moyen. J'ai découpé 4 morceaux à peine plus petits que les morceaux de tissu jaune puis j'ai thermocollé au fer.

Ensuite j'ai assemblé les 4 morceaux de manière a avoir un ruban de tissu de 280 cm sur 30 cm.

Pour faire ma "poche à Tasuki" j'ai découpé un rectangle autour de la fermeture éclair du pantalon déchiré de 26 cm de largeur (1/2 ceinture + valeur de couture côté intérieur). J'ai épinglé puis cousu les deux côtés intérieurs (c'est à dire au centre du tissu).


Retourner endroit contre endroit puis épingler sur les 280 cm de long et un des 2 côté à 30 cm (le côté de la poche pour moi plus simple). Coudre à 1 cm. Retourner (l'avantage, c'est que vu la largeur, le bras passe !). Puis replier et coudre le bout restant. J'ai personnellement recousu tout les bords avec une couture extérieure visible afin de bien renforcer. On peut aussi choisir de finir le bout restant avec une couture invisible à la main.

C'est fini !

Malgré tout, quelques remarques pour une prochaine fois :
  •  Rajouter 10 cm de large aux manches
  • Calculer des valeurs de coutures de 2 cm pour les ourlets.
  • Les passants ne suffisent pas pour tenir la ceinture ... du coup c'est presque plus embêtant qu'autre chose.


Zéli

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire