vendredi 10 mars 2017

Deux caleçons et une crise de nerf


Quasiment 2 mois après avoir acheté les tissu pour faire des caleçons au z'homme, il était temps de m'y mettre. J'avais fait plein de tests et un patron (voir ), le moment était venu.

Sauf que ... forte de mes précédents tests, je suis partie un peu trop sure de moi ! Ça paraissait tout simple pourtant. Malgré tout ils sont finis, ils sont pas si moches et j'ai prévu les améliorations pour une prochaine fois (non je ne suis pas découragée, je suis têtue !!!) 


Au départ, 2 tissus plus jolis que le caleçon précédent ! Du fil (à peu près) assorti (je me suis un peu ratée sur le violet). Des boutons de récup et un patron fait maison . (Attention, patron loin d'être parfait, quelques pistes d'amélioration à la fin de l'article, sans doutes d'autres au prochain essai 😫) 



Pleine de motivation, je coupe les 4 morceaux (2 par tissu). Et je commence à monter le premier caleçon. Déjà je me rends compte que j'ai compté une valeur de couture en trop pour la patte de boutonnage (1 cm en plus alors qu'il y a déjà le cm du bord de tissu), ce qui explique que mon montage tombait bizarre la fois d'avant. Jusque là rien de dramatique ça se coupe, ça se monte. Je continue, j'arrive presque au bout et par acquis de conscience, une fois l'élastique enfilé je fais essayer. Et là, c'est le drame ! C'est trop petit ! (Bon pas en largeur, en hauteur). Me voilà partie pour découdre le passant recouper un rectangle de tissu et recoudre le tout. J'ai pas compris, le rose il était bien ... peut-être une histoire de tissu un peu plus raide. Bref, pour le premier je m'en sors pas trop mal, ça fait un peu moins propre mais c'est correct.


La première erreur a donc été de tout couper, puisque je me retrouver à me recouper un rectangle pour le passant du deuxième caleçon. M'enfin je continue, j'assemble le caleçon n°2, tout est quasi monté, plus qu'a rajouter le rectangle pour le passant. Voulant me simplifier la vie, j'assemble le rectangle au caleçon avec le point de surjet uniquement (pensant que ça irait ... vous imaginez bien vu la tournure de ma phrase que ... bof !). Je finis mon passant et je commence à passer l'élastique ... drame numéro 2, ça se déchire au niveau de la couture. La flemme de découdre, j'enlève l'élastique et je fais un point à la main pour maintenir le tout. Essai de passage d'élastique numéro 2 et drame numéro 3 ! Ça se déchire à un autre endroit ...

J'avoue que là je râlais je râlais et j'aurais continué je crois que je n'aurais fait que des bêtises. Heureusement le z'homme était là pour faire une GROSSE pause jeu de société ! Ouf !

Erreur numéro 2, faire l'impasse sur une couture et croire qu'un surjet ça suffit ! Une fois plus détendue, j'ai décousu le passant, j'ai fait cette fameuse couture puis j'ai tout fini comme il faut.


Je montre pas trop les détail, après toutes ces catastrophe, il faut le dire c'est assez loin d'être parfait ! (Ils sont pas parfaits mes boutons par contre ? Au moins un truc dont je suis contente 😖)

Au moins une chose de positive pour la prochaine fois, j'ai trouvé la procédure de montage parfaite (pour moi en tout cas). Et j'ai noté les améliorations à apporter au patron :
  • Enlever le surplus de valeur de couture à la patte de boutonnage (des deux côtés)
  • Rajouter environ 3cm entre le haut et la fourche (1cm en haut et 2cm à la fourche je pense)
  • En profiter pour faire les pointes un peu moins pointues
  • Finir en angle droit sur le bas de la fourche/trait du bas, pour l'ourlet ça fait plus propre.
  • Je réfléchis aussi a prendre un élastique plus large moins fort et à le coudre directement sans faire de passant ... mais rien de sur c'est une autre histoire.
Pour le montage je me suis beaucoup inspirée du tutoriel de petit citron () mais j'ai adapté quelques étapes pour lesquelles je n'étais pas convaincue ou alors que je comprenais pas trop. La prochaine fois je vous détaille peut-être tout ça, mais je crois que cet article a été assez long ! (Et en plus j'avais commencé les photos, mais avec les rayures on voyait rien du tout du tout.)


Zéli

6 commentaires:

  1. Malgré toutes tes embuches ces caleçons sont très sympas ! Bravo d'avoir persévéré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, j'avoue que la pose a été salutaire !

      Supprimer
  2. Bâ oui, ils ont l'air très chouette tes caleçons! Et c'est certain, parfois la pause s'impose pour ne pas craquer ��! Bravo! Par contre on aurait bien voulu les voir porté ��!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai proposé mais il n'avait pas trop l'air pour ^^

      Supprimer
  3. Si on ne lit pas le texte, on ne se doute de rien... Ils sont tops !

    RépondreSupprimer