jeudi 20 avril 2017

Opération Trendy cape : J'assume les couleurs !



Il y a de cela ... presque un an, on m'avait offert le patron de "La Trendy Cape" de Vanessa Pouzet. L'été arrivant je m'étais dit "on verra en automne". Sauf qu'en automne j'ai commencé autre chose qui a duré trèèèès longtemps. Arrivée en mars, je savais qu'il était un peu tard pour la saison, mais tant pis je m'y suis mise !

Du coup ça fait deux semaines que je l'ai et je fais partie des rares personnes qui sont contentes que le temps se rafraîchisse ... 😇




Cela faisait longtemps que j'avais envie d'une cape, et cela faisait également longtemps que j'avais besoin d'un manteau de mi-saison. Entre le gros manteau d'hiver et la petite veste d'été, j'avais soit chaud, soit froid. Ce patron était donc parfait !! Mais parfait avec quelques modifications :
  • Ayant vu quelques réalisations sur internet, je trouvais la cape un peu courte, d'autant plus que je suis assez grande. Je l'ai donc rallongé de 7 cm. ( par contre j'ai abaissé les ouvertures bras et ceinture de 7 cm également, je n'aurais pas dû ...).
  • Je voulais une capuche !! J'aime le joli ... mais j'aime surtout le joli ET pratique !
  • Et qui dit pratique ... dit poches ! J'ai donc également rajouté des poches.


Pour la capuche, j'ai appelé Sabine (ma prof de couture) au secours. Elle m'a expliqué comment dessiner une capuche en trois pans et je me suis aidée de la capuche de mon manteau d'hiver qui tombe parfaitement à mon goût. Après quelques hésitations, j'ai choisi de conserver le col pour couper le vent et j'en suis plutôt contente ! (La triple épaisseur de tissus n'a pas été facile à coudre par contre !)



Pour les poches, je les ai incluses entre le tissu extérieur et la doublure. J'avais seulement peur que ça déforme un peu. Je les ai donc prises dans la couture côté et bord. C'est plutôt efficace.




Mais il manque un petit (gros) détail à la description. Mais d'où sortent les tissus ? Vu la longueur de tissu nécessaire (2 m indiqués sur le patron + les 7 cm de rajout sur la longueur + la capuche + les poches), je me suis laissée tentée par les coupons de 3 m des coupons de saint pierre.

Un velours de laine bleu grisé (80% laine, 20% polyamide). J'avais un peu peur que ça gratte mais avec la doublure peu de risques ; et une fois reçu il était assez doux. Par contre, c'est sur la couleur que j'ai été un peu surprise. C'est la première fois que je commandais par internet et il faut le dire, il est difficile de visualiser. La couleur est plus proche à mon goût du bleu clair que du bleu gris, même si c'est un peu grisé. Pour la doublure un coton imprimé avec plusieurs tons de bleus.

Une fois la cape quasi-montée, je la trouvais un peu fade au niveau des couleurs. Pour ré-hausser un peu je voulais donc une couleur plus foncée pour la ceinture et les boutons (bleu foncé pour accorder avec la doublure). Et là j'ai trouvé un vieux tissu bleu roi ... je crois que c'est ma grand-mère qui me l'avait donné. Un peu beaucoup taché, quelques coutures qui traînaient encore, mais assez de tissu utilisable pour la ceinture. Je trouvais le tissu magnifique, banco !

Sauf que trouver des boutons bleu roi ... je n'ai absolument rien trouvé. Une copine du cours de couture, qui possède une machine à recouvrir les boutons, me propose de me le faire, malheureusement elle n'a pas la bonne taille (trop petit ça aurait fait bizarre). Mais elle m'a donné l'idée ! Du coup je décide d'en acheter à recouvrir à la main. J'ai un peu galéré, mais sur une taille comme ça c'est relativement facile. Depuis j'ai trouvé une astuce (à laquelle j'aurais pu penser d'ailleurs) : "filer" vite fait le tour avec un fil pour pouvoir resserrer avec régularité.


Et c'est là que vient l'explication du titre. Je suis une personne à la garde robe assez classique. Et si j'aime les couleurs je les associe le plus souvent, avec du noir, du blanc ou du marron. Cette cape sort donc complètement de ma zone de confort. Et les premières réactions ne m'ont pas aidée ... heureusement ma sœur est là ! Dès qu'elle l'a vue j'ai eu droit à "Elle est trop belle, je suis jalouse !" (Enfin quelque-chose dans ces eaux-là). Et je dois dire que ça m'a re-motivée à la porter. Aujourd'hui je l'assume, même si je ne suis toujours pas complètement dans ma zone de confort.

Et voici le résultat final !


Si je devais la refaire, je pense que j'apporterais les modifications suivantes :
  • Je garderais les 7 cm de longueur supplémentaire mais je mettrais les ouvertures 7 cm plus haut (à la hauteur d'origine du patron finalement).
  • Je réduirais la largeur des deux pans de devant, je les trouve trop large.
  • Si je choisis des tissus plus fin (et donc pas de la laine qui grattouille un peu malgré tout puisque ça reste de la laine !), je ferai la capuche sans le col et je ferais une version réversible !!!

Zéli

8 commentaires:

  1. Et bien tu as bien fait de sortir de ta zone de confort... Elle est superbe et te vas très bien! Ca me donne presque envie de me la faire ��. Magnifique!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! N'hésite pas, c'est plutôt sympa à coudre ! Il faut juste bien faire attention à ce que chaque morceau soit bien similaire tissu extérieur et doublure.

      Supprimer
  2. Tu as bien raison d'assumer, elle est splendide cette cape !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :) Je l'assume de plus en plus ! (même si quand je me vois dans une glace il y a à chaque fois une petite régression ^^)

      Supprimer
  3. Elle est très belle ta cape! Elle donne envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, n'hésite pas, elle est sympa à faire :)

      Supprimer
  4. Oh la la. .. elle est trop trop belle!!! ��

    RépondreSupprimer